Le “one-to-one”, outil essentiel du manager

Arnaud Weiss
25 Février 2021

Le manager est mort. Vive le leader-coach ! Dans cette série d’articles, nous vous proposons des leviers concrets pour engager vos équipes sur le chemin du succès et devenir un leader inspirant. Notre promesse : faire un travail de recherche académique pour aller au-delà des poncifs tirés des 10 mêmes ouvrages américains qu’on entend tout le temps.


Dans cet article, découvrez :
1. Pourquoi les points individuels avec chaque collaborateur (ou 1-to-1 meetings) sont clefs pour développer l’engagement et le bien-être de vos collaborateurs.
2. Comment en faire un levier puissant de management, d’autant plus indispensable dans un contexte de télétravail partiel ou complet.

Le "one-to-one", un outil essentiel pour motiver votre équipe

Le 1:1, kesako ? Cette pratique formalisée dans la littérature anglo-saxonne sur le management consiste tout simplement à prendre un moment privilégié à fréquence régulière avec chacun de vos collaborateurs pour discuter. L’objectif pour le manager est de parler de sujets non-opérationnels et de mettre dans une posture d’écoute active et de coaching.

Des échanges 1-to-1 fréquents vous permettent de :

- Suivre les progrès généraux et la motivation de vos collaborateurs

- Établir une relation basée sur la confiance et l’écoute avec les membres de votre équipe

- Donner du feedback qui fait grandir

Autre bénéfice de cette routine managériale : désamorcer les conflits. En présentiel et encore plus en télétravail, les incompréhensions et frustrations mènent à des conflits larvés. S’ils ne sont pas détectés et résolus rapidement, leur impact s’amplifie. Le 1-to-1 est le moyen d’éviter d’accumuler des griefs qui peuvent engendrer désengagement voire même des démissions surprises.

Les règles d’un 1-to-1 efficace

La fréquence : toutes les deux semaines voire toutes les semaines si vous interagissez peu au quotidien. N'annulez aucun échange sauf motif impérieux. Le pouvoir des 1-to-1 vient de leur fréquence et de leur ritualisation. Le sentiment que vous donnez à votre collaborateur en annulant est que vous leur accordez moins d'importance qu'à vos tâches courantes. 

La posture : écoutez plus et parlez moins. D’après la Harvard Business Review, 80% du temps d’un 1-to-1 doit être dédié à l’écoute. Posez des questions sur ce que ressent votre collaborateur, concernant sa charge de travail, son niveau de stress, sa relation avec les autres membres de l’équipe, etc. Un bon manager est d'abord et avant tout doté d’une bonne qualité d’écoute.

80% du temps d’un 1-to-1 doit être dédié à l’écoute
La posture : écoutez plus et parlez moins.

Aidez le collaborateur à mettre en avant ses réussites et ses progrès. C'est la partie "rétrospective" de la réunion où il s’agit de revenir sur la période précédente.

Exemples de questions : “ Qu'est-ce qui a été accompli et qui te rend particulièrement fier-e ? Comment est-ce que tu aurais pu aller encore plus loin, faire encore mieux ?”

Le suivi de la semaine précédente vous permettra de déceler des tendances dans la façon dont les membres de votre équipe s’organisent et effectuent leur travail, laissant ainsi place à des pistes d’améliorations pour les semaines suivantes.

Identifiez les points de frustration et désarmez les situations problématiques. Si vous ne demandez pas et ne poussez pas, vos collaborateurs ne vous feront probablement pas part de leurs problèmes. Astuce : demandez au collaborateur le moment qu’il a le moins aimé dans sa semaine pour amener le sujet, et creusez ensuite.

Évolution de carrière. Montrez à vos collaborateurs que vous vous souciez de leurs ambitions à long terme. C’est primordial pour qu’ils se projettent dans l’entreprise et pour pouvoir les coacher correctement. Ci-dessous un exercice que je fais lors de mon premier 1-to-1 avec chaque collaborateur. Je leur demande d’imaginer leur article Techcrunch (journal de référence des startups) dans deux ans. Vous pouvez demander à chaque 1-to-1 ce que votre collaborateur a fait pour se rapprocher de cet objectif.

Faites un suivi des actions. Notez les éléments clés de chaque échange, ainsi que les actions que vous avez décidées ensemble. Évitez les "faisons ceci et cela" qui sont mis aux oubliettes deux jours plus tard. Vous serez respecté en tant que manager en passant de la parole aux actes.

En synthèse, les réunions 1-to-1 sont le levier le plus simple et efficace pour améliorer structurellement votre management et prendre soin de vos collaborateurs. 

Passez à l’action dès aujourd’hui avec Axel. Incorporez les 1-to-1 dans votre routine managériale en partant de templates en quelques clics !

Références

À propos de HeyAxel...

Bienvenue sur le blog de HeyAxel !

Besoin de conseils pour engager vos équipes vers le chemin de la réussite ? C'est justement notre mission à travers ce blog.

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Pour ne rien louper de nos actus, ça se passe ici.

Je m'inscris