Comment répondre au besoin de reconnaissance de vos collaborateurs ?

Arnaud Weiss
26 Février 2021

Le manager est mort. Vive le leader-coach ! Dans cette série d’articles, nous vous proposons des leviers concrets pour engager vos équipes sur le chemin du succès et devenir un leader inspirant. Notre promesse : faire un travail de recherche académique rigoureux pour aller au-delà des lieux communs.

La guerre des talents oblige les organisations à redoubler d’énergie pour engager et retenir leurs collaborateurs. Un concept revient systématiquement quand on évoque le sujet de l'engagement : la reconnaissance. Mais s'agit-il seulement d'argent ? Les études menées par l’institut Gallup ont montré que la rémunération n’est pas la forme de reconnaissance la plus appréciée (Employee recognition : low cost, high impact - A. Mann & N. Dvorak), tendance qui s'amplifie chez les jeunes générations. Mais pourquoi la reconnaissance est-elle si importante, et au-delà de l'aspect pécuniaire quels sont les leviers des managers pour répondre à ce besoin fondamental ?


Dans cet article, découvrez :


- Pourquoi la reconnaissance est un élément clef pour développer le bien-être et la motivation de vos collaborateurs

- Les bonnes pratiques pour complimenter sincèrement vos collaborateurs et en faire un levier puissant de management.


La reconnaissance est un besoin humain fondamental et un puissant levier d’engagement

L’appréciation et la reconnaissance sont des besoins humains primordiaux. L’Homme est un animal social. Nous avons évolué pendant des millénaires dans un contexte où notre survie dépendait de notre acceptation par le groupe. La collaboration avec ses pairs était nécessaire pour chasser, se défendre des agresseurs... Le rejet du groupe signifiait souvent une mort certaine. Ces conditions d’existence ont forgé l’être humain et ont des ramifications jusqu’à aujourd’hui. L’Homme moderne recherche la validation et redoute le rejet.

Oprah Winfrey, journaliste américaine, expliquait dans un discours à Harvard qu’après 25 ans à interviewer des présidents, des stars, des sportifs de haut niveau… Elle avait réalisé que ce désir de reconnaissance est le plus grand dénominateur commun entre les individus. De Barack Obama à Beyoncé, tous posaient la même question à la fin du show : "Est-ce que j'étais bien ?".

Dans le contexte professionnel, de nombreuses études ont montré que la reconnaissance et les compliments ont un effet considérable sur le bonheur et la motivation des collaborateurs. Alors, en tant que manager, comment répondre à ce besoin ?


La sincérité et l’effort sont clefs pour avoir un impact en tant que manager

Pour commencer, parlons de ce qu'on voit très souvent dans les organisations : le compliment générique, non sincère, visant à mieux faire passer un reproche.


Cette technique où on alterne compliments et reproches est appelée le “shit sandwich” par les anglo-saxons. Et elle ne marche pas (voir à ce propos notre article sur le feedback).

Au mieux, elle n'aura aucun impact. Au pire, elle vous fera passer pour hypocrite et manipulateur.


Vos efforts de reconnaissance doivent respecter trois règles :

- Etre désinteressé et sincère. Il ne doit pas précéder une demande de faveur ("Tu es super, est-ce que tu pourrais me faire en urgence ce rapport...") ou un reproche ("Tu es créatif, mais tu manques de structure"). Ajouter "mais" après un compliment lui fait perdre immédiatement toute valeur.

- Etre personnalisé et réfléchi. Les compliments génériques et sans effort ont peu d'impact. A la fin d'un chantier, mettez-vous dans la peau de votre collaborateur et réfléchissez aux obstacles qu'il a rencontré. Mentionnez les et ajoutez ses qualités uniques qui ont permis de les dépasser. Ex : Pour délivrer ce projet, Yasmine a du embarquer la DSI, souvent réfractaire. Elle a réussi grâce à ses qualités d'écoute et son intelligence émotionnelle hors norme.
- Etre formulé en public, pour le rendre encore plus valorisant pour la personne concernée et participer à construire une culture de la reconnaissance dans votre organisation. En effet, vous n'êtes pas le seul concerné, tout le monde doit faire cet effort d'apprécier les contributions des autres !


Créer une culture de la reconnaissance dans votre organisation

Gallup a mené une étude pour comprendre les vecteurs de la reconnaissance en entreprise. Pour cela, leurs analystes ont interrogés un panel de collaborateurs sur l’acteur du moment de reconnaissance le plus mémorable de leur carrière (illustration ci-dessous).

Comme nous pouvions nous en douter, le manager direct arrive en tête (28%). Mais ils sont immédiatement talonnés par les exécutifs de l'entreprise (24%), et les pairs représentent une portion non négligeable également (9%). La conclusion de l'enquête : la reconnaissance n'est pas qu'une affaire de managers et doit intervenir à tous les niveaux de l'organisation.

Pour créer cette culture de la reconnaissance, le levier le plus efficace est comme souvent de montrer l’exemple, en tant que manager à l'échelle de votre équipe et en tant que dirigeant à celle de l'organisation.

En complément, pour pousser vos équipes à adopter cette bonne pratique, intégrez dans vos réunions d’équipe des rituels dédiés (cf illustration ci-dessous). Invitez chacun à partager ses réussites en début de présentation. Demandez qui ils souhaitent remercier pour leurs contribution. Ancrez cette pratique dans votre culture. De mon côté, j'ai intégré via notre outil Axel deux questions préparatoires dans notre réunion d'équipe du lundi matin. Et ça marche ! Ci-dessous, une des réponses de la semaine dernière.

Une question préparatoire de notre réunion d'équipe du lundi matin propulsée par Axel dans Slack

Tout le monde joue le jeu, et cette pratique a vraiment renforcé les liens entre les membre de l'équipe.

Passez à l’action !


Vous l'avez compris, la reconnaissance est une attente forte de toutes et tous. Que vous soyez PDG, manager, ou collaborateur, la prochaine fois qu'une personne de votre équipe accomplit quelque chose, prenez le temps de l'apprécier. Glissez-vous dans sa peau et pensez aux difficultés qu'il a surmontées, aux qualités qu'il a du mobiliser. Et dites-lui haut et fort !

Une organisation fondée sur la transparence, l'autonomie, et la bienveillance, ça vous parle ? Découvrez notre assistant virtuel d'onboarding et de management Axel.

Références

Ajila,  C.,  &  Abiola,  A.  (2004).  Influence  of  rewards  on  workers  performance  in  an  organization.  Journal of Social Sciences, 8(1), 7-12. 

The Impact of Employees’ Recognition, Rewards and Job Stress on Job Performance. Syed Durrab Hussain - Dr. Abdul Khaliq, Qasim Ali Nisar, Aamir Zamir Kamboh

Recognizing Employees Is the Simplest Way to Improve Morale - Harvard business review 

Psychology today “Lack of Employee Recognition is a Management Epidemic”

À propos de HeyAxel...

Bienvenue sur le blog de HeyAxel !

Besoin de conseils pour engager vos équipes vers le chemin de la réussite ? C'est justement notre mission à travers ce blog.

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Pour ne rien louper de nos actus, ça se passe ici.

Je m'inscris